Divers

Comment réparer le bordage abîmé de son bateau ?

Vous faites face à un bordage qui s’est désintégré ? Découvrez dans cet article des conseils pratiques pour réaliser vous-même la réparation du bordage en bois de votre bateau.

Bordage manquant ou abimé : que faire ?

C’est la hantise de tous les propriétaires de bateau en bois : devoir à remplacer un bordage manquant ou abimé. Le bordage, élément essentiel de la structure d’un bateau en bois, est assemblé de bout en bout pour former la virure. A la différence du vaigrage, le bordage est donc disposé en extérieur afin d’assurer l’étanchéité du bateau.

Un bordage défectueux peut avoir des conséquences graves. Outre la perméabilité à l’eau, il peut entrainer des dégâts en cascade sur l’ensemble de la coque. Aussi, est-il primordial de le remplacer dans les plus brefs délais. Pour ce faire, pas besoin de recourir aux services d’un spécialiste : en s’y prenant bien, vous pouvez parfaitement réaliser l’opération vous-même.

Les étapes à suivre

Avant d’entreprendre une quelconque action, prenez le temps de bien analyser les dégâts, de manière à circonscrire le périmètre d’intervention. Car il ne suffit pas de remplacer pièce par pièce le bordage abîmé : vous devez vous assurer que les bordages adjacents n’ont pas été affectés.

La mise en place du nouveau bordage s’opère en parallèle avec le remplacement de la pièce abîmée. Après vous être assuré que la surface à travailler est propre, sèche et régulière, disposez provisoirement une latte sur les membrures puis fixez-le solidement. Il vous sera ensuite nécessaire de reporter sur un gabarit préalablement préparé les dimensions et la forme du bordage à remplacer. Compas, fausse équerre, rabot et ciseau à bois seront vos principaux outils de travail.

Lors de la découpe du bordage neuf, vous devez prévoir suffisamment de marge pour permettre à la nouvelle pièce de se caler parfaitement. Il ne faut pas non plus qu’elle rentre en force : à vous de faire les rectifications utiles au besoin.

Avant de fixer le bardage neuf, il est conseillé d’ébiseler l’arête extérieure d’environ 2 mm puis de marquer l’emplacement des membrures. La pose en elle-même doit être précédée de certaines précautions, comme le fait de graisser les chants. La dernière étape, la plus délicate, consiste à visser les différentes extrémités du bordage de remplacement, en veillant à maintenir le plus possible un angle droit.

Remplacer soi-même un bordage abîmé demande de l’organisation et un minimum d’habileté. A vous de jouer.

Comment here